Cross & Le@rn : un partenariat unique pour contrer l’exclusion numérique

par | Oct 16, 2020 | Actualités

Si le numérique est synonyme d’opportunité pour la majorité des citoyens, il crée aussi de l’exclusion sociale pour les plus fragiles. La crise sanitaire et le confinement en particulier ont été un puissant révélateur de ces inégalités en France et en Belgique. Pour démocratiser les opportunités du numérique au plus grand nombre, WeTechCare, Digipolis, Emmaüs Connect et Technofutur TIC lancent Cross&Le@rn, un partenariat transfrontalier unique.

Partenariat exclusion numérique

Une exclusion numérique et donc sociale 

Dans son baromètre de l’inclusion numérique 2020, notre partenaire la Fondation Roi Baudouin rapporte que 40% de la population en Belgique est laissée pour compte face à la digitalisation rapide de la société. Les personnes les plus touchées par la précarité numérique correspondent aussi aux profils les plus fragiles : faibles revenus, faible niveau de scolarité, femmes de 55 à 74 ans et demandeurs d’emploi.

En France, plus de 13 millions de personnes souffrent d’“illectronisme”, ce qui représente 17% de la société. Là aussi, ce sont les personnes les plus modestes qui sont le plus touchées par l’exclusion numérique, comme les personnes âgées, peu diplômées ou encore résidant dans les DOM.

 

Une ambition forte 

Afin d’ouvrir les opportunités offertes par les technologies numériques à tous, WeTechCare, Digipolis, Emmaüs Connect et Technofutur TIC, avec le dispositif EPN de Wallonie, lancent Cross&Le@rn. Soutenu par le programme européen Interreg, l’ambition de ce dispositif transfrontalier est de former 1.000 aidants numériques entre la la Wallonie picarde, la Flandre occidentale et orientale, et le nord de la France, qui accompagneront à leur tour 30.000 personnes à l’obtention de compétences numériques. Objectif : les sortir de la précarité digitale, et donc désormais sociétale.

personnes accompagnées en deux ans

 

 

Des outils pour les aidants numériques

Cross&Le@rn met à la disposition des aidants numériques – qu’ils soient bénévoles, acteurs sociaux, fonctionnaires, travailleurs associatifs ou encore médiateurs numériques – plusieurs outils d’accompagnement et de formation. Parmi ceux-ci, les plateformes pédagogiques 1,2,3 digit (pour la Belgique) et Les Bons Clics (pour la France), qui offrent différents parcours pour améliorer les compétences numériques d’une personne. Ces plateformes destinées aux aidants numériques leur permettent de diagnostiquer le niveau des publics, d’animer des ateliers collectifs ou de réaliser des accompagnements en individuel, et d’utiliser une diversité de ressources pédagogiques, couvrant les compétences numériques de base (« utiliser le clavier » par exemple) tout comme des services en ligne plus spécifiques (démarches bancaires et administratives).

L’autre intérêt de ces plateformes d’apprentissage est de réunir ces acteurs au sein d’une même communauté d’aidants numériques, favorisant ainsi la collaboration et le partage de bonnes pratiques.

L’exclusion numérique ne se résume pas uniquement à l’accès ou non à internet, elle inclut aussi les inégalités liées aux compétences numériques et à l’utilisation des services essentiels, tels que les soins de santé, les services bancaires ou encore les services administratifs. Au vu de la rapidité de l’évolution digitale, il est primordial de créer une société numérique plus juste et inclusive.

Jean Deydier

Fondateur et directeur de WeTechCare

Emmaüs Connect travaille déjà avec la plateforme Les Bons Clics en France. Nous sommes convaincus qu’en rentrant en partenariat avec d’autres acteurs interrégionaux de l’inclusion numérique, nous pourrons développer et construire ensemble de nouvelles solutions pour réduire l’exclusion numérique dans nos régions.

Constance Colliot

Emmaüs Connect

Une société numérique inclusive est une société où tous les citoyens peuvent réellement saisir les opportunités qu’apporte un monde digitalisé, au lieu d’en être exclus. Pour que chacun puisse participer à cette société digitale, l’accès à un appareil connecté et à une connexion Internet est une condition préalable. De plus, des opportunités de conseil et de soutien pratique doivent également être proposés aux citoyens pour qu’ils puissent découvrir ou renforcer leurs compétences numériques. La possibilité de travailler ensemble permet de créer une histoire numérique fascinante en tant que communauté.

Sara Van Damme

Digipolis

Nous le voyons sur le terrain : les compétences numériques ont la particularité de devoir sans cesse être actualisées. L’évolution rapide et permanente des innovations numériques impose à chacun de maintenir continuellement ses compétences à jour pour ne pas être dépassé.

Eric Blanchart

Technofutur TIC, chargé de mission EPN de Wallonie